LES INTEMPÉRIES ET LA CONDUITE DE NUIT

  1. LES INTEMPÉRIES

DÉFINITION :

« Intempérie » : une intempérie est une perturbation météorologique, c’est un phénomène atmosphérique naturel,  qui perturbe la conduite

CONDITIONS ATMOSPHÉRIQUES DIFFICILES.

Se renseigner sur les informations routières  en écoutant la radio, la télévision, internet, consulter les journaux, se renseigner auprès des organismes spécialisés 

CRIR à CENTRE REGIONAUX D’INFORMATION ET DE COORDINATION ROUTIERE

CNIRà CENTRE NATIONAL D’INFORMATION ROUTIERE

  • LA PLUIE

 

ARTICLES à R 413-2 à R413-10 ; R416-44 à R416-17

 

  • VISIBILITÉ

 

  • La pluie diminue la visibilité et rend les chaussées glissantes. Elle est fréquente, il faut constamment être préparé à réduire les inconvénients et les risques qu’elle entraîne.
  • Les essuies glaces ne nettoient pas toute la surface du pare-brise : la vision latérale est réduite. Il existe un risque, par exemple à NE PAS VOIR UN PIETON ENGAGER SUR LA CHAUSSEE.
  • Les rétroviseurs extérieurs sont inutilisables quand ils sont recouverts de gouttes d’eau.
  • La buée

 

  • RISQUES

 

L’aquaplanage ou aquaplaning à se produit quand les sculptures du pneu ne peuvent pas évacuer toute l’eau (à 90km/h un pneu évacue 5litres d’eau par seconde).

Les flaques d’eau à traverser une flaque sans ralentir suffisamment peut déséquilibrer la voiture et en faire perdre le contrôle.

1.3 EQUIPEMENTS SUR LE VEHICULE

  • Les laves glaces
  • Les essuies glaces
  • Les rétroviseurs
  • La climatisation
  • Le dégivreur
  • Les feux de croissements
  • Les feux de brouillard avant

 

1.4 COMPORTEMENTS

 

  • Adaptation de la conduite
  • Réduire son allure
  • Allumer ses feux
  • Augmenter les distances de sécurité
  • Utiliser les commandes avec souplesse
  • S’arrêter plus souvent car la visibilité est réduite, marquages au sol plus glissants, freinage délicat en raison d’une adhérence réduite
  • Changer les balais d’essuies glace dès qu’ils sont durcis, coupés ou usés en principe chaque année avant l’automne
  • Remplir régulièrement le réservoir de lave glace
  • Ne pas rouler avec des pneumatiques usés
  • Pour améliorer la vision latérale des rétroviseurs passer un chiffon ou le doigt améliore la vision.
  • Quand la pluie commence, attendre que le pare brise soit mouillé complètement avant d’actionner les essuies glaces sinon la poussière s’étale.
  • Pour supprimer la buée utiliser la climatisation ainsi que le dégivreur.
  • Quand la pluie est trop forte, il est conseillé de s’arrêter et d’attendre une accalmie.
  • Dés qu’il pleut, allumer les feux de croissement et éventuellement les feux de brouillard avant en cas de forte pluie
  • En cas d’aquaplaning : lâcher aussitôt l’accélérateur progressivement, sans freiner, en maintenant fermement le volant
  • Après avoir traversé une flaque d’eau sans avoir assez ralenti, vérifier que les freins fonctionnent efficacement, sinon rouler pendant quelques instant en actionnant la pédale de frein pour les sécher (garnitures et plaquettes)

1.5 REGLEMENTATIONS

La réglementation prescrit de ne pas utiliser :

 

  • Ne pas utiliser les feux de brouillard arrière en cas de pluie
  • Les limites de vitesse réglementaire sont abaissées quand il pleut ou quand la chaussée est mouillée :
  • AUTOROUTE à110km/h
  • ROUTE A DEUX CHAUSSEES SEPAREES à100km/h
  • AUTRES ROUTES HORS AGGLOMERATIONS à 80km/h

1.6 LES DISTANCE D’ARRETS

  • La chaussée est mouillée, elle devient glissante, ce qui allonge la distance de freinage et augmente les risques de dérapage dans les virages en particulier.
  • Selon la nature et l’usure du revêtement  « chaussée luisante » : la distance d’arrêt est quelquefois doublée

 

 

  • LE VENT

2.1 LES RISQUES

            Les variations soudaines de la pression qu’un vent latéral exerce sur un véhicule tendent à en dévirer la trajectoire. Cette déviation oblige le conducteur à corriger rapidement et exactement la direction du véhicule. On connaît mal le nombre des accidents où le facteur « vent » a joué un rôle, mais il semble qu’il intervienne plus fréquemment qu’on le pense.

La déviation de la trajectoire se produit dans le cas suivants :

  • Les rafales
  • En dépassant ou en croisant
  • La vitesse et les effets du vent

2.2 COMPORTEMENTS

  • Réduire sa vitesse
  • Tenir fermement le volant
  • Se méfier lors d’une fin de dépassement ou de la sortie d’une zone abritée
  • Laisser un intervalle latéral plus important
  • S’arrêter plus souvent, car la fatigue est plus importante
  • Ecart de direction pouvant provenir de soi-même ou des autres usagers.
  • Dû aux rafales le conducteur exerce constamment une pression compensatrice sur le volant.

2.3 REGLEMENTATIONS

Sur la route pour annoncer un vent violent latéral on peut rencontrer le panneau « A24 vent latéral ou un manche à air. »Le panneau est placé à l’ endroit où est le danger. Le manche à air indique la direction du vent. ETRE PARTICULIEREMENT VIGILANT QUAND ON TRACTE UNE CARAVANE CAR LE VENT PEUT PROVOQUER « LA MISE EN LACET » (faire des zigzags)

 

  • LA NEIGE

 

ARTICLE DE REGLEMATATION POUR LES CHASSES NEIGE «  R416-4 à R416-17 »

3.1 LA VISIBILITE

  • la neige qui tombe gêne la visibilité

3.2 RISQUES

  • La neige peut entraîner le blocage des roues et la glissade si on freine brusquement
  • La neige peut cacher des plaques de verglas
  • En descente, ralentir ou s’arrêter peut être difficile
  • La neige cache la signalisation horizontale et parfois les panneaux
  • En dépassant ou croisant un chasse neige, on risque de rester bloquer par le bourrelet de neige qui dégage la route.

 

3.3 EQUIPEMENT S SUR LE VEHICULE

  • Feux de croisement
  • Feux de brouillard avant et arrière
  • Les essuies glaces
  • Des chaînes ou pneus neige

3.4 COMPORTEMENTS

  • Réduire fortement la vitesse
  • Actionner les commandes avec souplesse et progressivité (embrayage ; boîte de vitesses ; accélérateur ; frein ; direction)
  • S’arrêter souvent et se méfier de l’engourdissement des membres.
  • Allumer les feux de croisement ou de brouillard avant et arrière
  • S’arrêter de temps en temps pour nettoyer les vitres et feux si nécessaire
  • Envoyer un maximum d’air chaud sur le pare-brise pour faire fondre la neige et pouvoir utiliser les essuies glaces.
  • Tenir compte que la chaussée est glissante
  • Rester aussi loin que possible des autres usagers
  • Ralentir avant les virages et les tournants
  • Anticiper pour ne pas avoir à freiner
  • Si on se trouve dans une montée, penser à  serrer à droite le plus possible
  • Nettoyer les chaussures avant l’installation au volant
  • Faire tomber la neige accumulée sur le véhicule (toit et capot)
  • Dégager les 4 roues avant le départ sans les faire tourner
  • Pour démarrer quand les roues patinent, faire des brefs coups d’embrayage.
  • Quand le soleil brille sur la neige, il est conseillé de porter des lunettes filtrantes.
  • Quand on suit ou dépasse un chasse neige il faut toujours serrer sur le coté amont car la neige est rejetée sur le coté aval

3.5 REGLEMENTATION

Sur la route on peut rencontrer panonceaux, panneaux, balises en rapport avec la neige

Indication diverse par inscription

DANGER

Chaussée particulièrement glissante

OBLIGATION

Chaînes à neige obligatoire sur au moins deux roues motrice

 FIN D’OBLIGATION

Fin d’obligation de l’usage des chaînes à neige

 

Pré signalisation de praticabilité d’une section de route. Ce panneau signale qu’une section de route est ouverte ou fermée à la circulation publique. En cas d’ouverture, il précise, le cas échéant, les conditions particulières d’équipement auxquelles sont soumis les véhicules en circulation

INDICATION

Point de départ d’un circuit de ski de fond

INDICATION

Gare de téléphérique

 

 

Point de départ d’un télésiège ou d’une télécabine

Balise des virages sur routes fréquemment enneigées

Station de ski de descente

 

  • LE VERGLAS

COMMENT SE CREER LE VERGLAS ?  Quand le sol est froid et l’air humide, et qu’il y a une température proche de zéro

QUAND  Y- A-T-IL DU VERGLAS ? Le matin ou le soir. Quelques fois quand la pluie tombe sur le sol sec et froid.

OU ? Le verglas se forme souvent au même endroit (bois ; route bordée d’arbres ; sur et sous les ponts ; au fond des vallées ; en bord de rivières ou étangs ; à l’entrée ou sortie de virage ; aux endroits exposés au vent)

LES INDICES LE SIGNALANT ? L’allure des véhicules, la couleur de la chaussée, les pneus font souvent un chuintement, la direction.

4.1 RISQUES

Rouler sur une route verglacée présente des risques nombreux mais relativement peu graves à cause de la vitesse réduite et de la vigilance du conducteur. En revanche, être surpris par la présence de verglas entraîne des accidents graves

4.2 COMPORTEMENTS

  • Réduire fortement sa vitesse
  • Actionner les commandes avec souplesse et progressivité
  • S’arrête souvent
  • Se méfier de l’engourdissement des membres
  • Faire attention aux zones d’ombres et plaques d’humidité
  • Ne pas freiner
  • Débrayer
  • Essayer de redresser la trajectoire
  • Avant le départ s’informer de l’état des routes (bulletin météo ; radio ; internet ; télévision ; …)
  • NE JAMAIS DEGONFLER LES PNEUS
  • Macaron Apposer un macaron à l’arrière du véhicule et ne pas dépasser les 90km/h

4.3 REGLEMETATIONS

Panneau chaussée particulièrement glissante + panonceau risque verglas fréquent prend effet a 150m.

 

  • LE BROUILLARD ET BRUME

 

5.1 VISIBILITE

Lors de brouillard, la visibilité est réduite.

5.2 RISQUE

Mauvaise perception des distances et des détails.

5.3 EQUIPEMENTS SUR LE VEHICULE

  • Feux de brouillard avant et arrière
  • Feux de croissement

5.4 COMPORTEMENTS

  • Adapter sa vitesse à la visibilité
  • Circuler dans la voie de droite
  • Se guider avec le marquage au sol lorsqu’il existe
  • Allumer les feux de brouillard si la machine en est équipée
  • S’arrêter souvent pour se détendre
  • Nettoyer les feux, ses lunettes ou son écran
  • Porter des vêtements clairs
  • Augmenter les distances de sécurité en raison d’une visibilité réduite
  • Allumer les feux de croissement ou de brouillard arrière sert à être mieux vu
  • Faire fonctionner les essuies glaces pour mieux voir
  • Utiliser l’avertisseur sonore avant de franchir les intersections.

5.5 LES DISTANCES D’ARRETS

Le brouillard se forme d’humidité sur la route ce qui allonge les distances d’arrêt.

Ne jamais suivre de près un autre véhicule : derrière un véhicule dont on aperçoit les feux rouges, on a l’impression d’être guidé, d’être protégé, mais on ne sait pas ce qu’il y a devant ce véhicules. En cas de freinage brusque alors qu’on est trop prés de lui, la collision est inévitable.

 

 

 

  1. LA CONDUITE DE NUIT

Réglementation R 416-4 à R 416-9 et R416-10 à R419-17

 

  1. VISIBILITE

 La nuit l’évaluation des distances est plus difficile, la différence entre la perception et la réalité avoisine les 50%. La nuit, les feux du véhicule continu a éclairé tous droit ce qui amoindrie la visibilité dans les virages

  1. ACCIDENTS

Les automobilistes pensent souvent que la circulation de nuit est moins dangereuse que pendant le jour. En réalité sont plus fréquent et plus grave la nuit : Ils sont 2 fois plus fréquents et 4 fois plus souvent mortel

33% des accidents ont lieu la nuit et ces accidents représentent  environ 50% des décès total la nuit. La nuit les conducteurs alcoolisés sont plus fréquents.

  1. RISQUES
  • La nuit, la circulation est moins dense en générale. Cela incite les conducteurs à rouler plus vite et à faire moins attention.
  • La proportion des conducteurs fatigués, somnolent ou sous l’influence de l’alcool est plus élevée la nuit.

 

  1. EQUIPEMENT DU VEHICULE

 

  • Feux de position (servent pas a voir mais à être mieux vu)
  • Feux de croisement (servent à voir, et éclaire sur 30m)
  • Feux de route (servent à voir, et éclaire sur 150m)
  • Feux de brouillard avant et arrière
  • Feux de détresse
  • Avertisseurs de changement de direction

 

  1. COMPORTEMENTS

 

  • Avant le départ

 

  • Nettoyer toutes les vitres pour une meilleure visibilité
  • Vérifier que tous les feux fonctionnent correctement
  • Si on quitte notre stationnement allumer les feux avant de démarrer

 

  • En circulation

 

  • Allumer les feux de croissement sont obligatoire hors et en agglomération
  • Allumer les feux de route sur route ou sur autoroute
  • En cas de ralentissement brusque actionner les feux de détresse
  • En cas de BROUILLARD NEIGE PLUIE et SUR ROUTE SINUEUSE allumer les feux de brouillards avant avec les feux de croisement.
  • En cas de BROUILLARD NEIGE allumer les feux de brouillards arrière avec les feux de croissement

 

  • Avertir et ne pas gêner les autres usagers

 

  • En hors agglomération éteindre les feux de route et passer en feux de croisement pour pas éblouir les usagers devant nous. Seulement en ligne droite ou en virage a droite
  • Faire des avertissements lumineux aux intersections, avant certains dépassements et avant les virages ainsi que sommets de côte

 

  • Au crépuscule

 

  • Allumer les feux dès que le jour tombe, dés que les autres usagers les allume ou mieux les allumer le premier
  • Avoir toujours  dans la voiture une lampe électrique en bon état, une boîte d’ampoules complète et une boîte de fusible en état de fonctionnement de rechange
  • Faire des pauses plus souvent :
  • Les yeux fatiguent plus vite
  • La vigilance diminue rapidement parce que la conduite est plus monotone
  • Le risque d’endormissement au volant est important

 

  • En stationnement

 

  • Si on doit stationner sur la chaussée, on doit être signalé :
  • Soit par l’allumage des feux de position
  • Soit par l’allumage des feux de stationnement du coté de la chaussée
  • Si on doit faire un arrêt sur la chaussée actionner les feux de détresses et en plus allumer l’éclairage intérieur du véhicule et placer le triangle de pré signalisation
  • Sur l’autoroute si on doit s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence de jours comme de nuit actionner les feux de détresse

 

  1. LES DISTANCES D’ARRET

La nuit, la distance de sécurité entre les véhicules qui se suivent devrait être plus grande que de jours, car il est alors plus difficile de prévoir à l’avance un ralentissement ou un arrêt.

En revanche les automobilistes ont tendance à réduire la distance de sécurité                 

  1. LES SANCTIONS

 

  • Ampoule grillée ; non fonctionnant (amende de 11€ + immobilisation du véhicule)
  • Il est a noté que si le conducteur étant mesures de réparer immédiatement le feu non fonctionnant, une indulgence des force de l’ordre et probable
  • Absence de dispositif obligatoire d’éclairage : amande de 3ème classe 28€ + immobilisation du véhicule.
  • Utilisation de dispositif d’éclairage réserver a certaine catégorie de véhicule (police ; pompier…) : amende de 4ème classe 135€+ confiscation du matériel et immobilisation du véhicule